Je vous présente un échange entre Linda Woolverton et les membres de Walt Disney Family Museum. Cette dernière œuvre pour une opération virtuelle.

A propos des coulisses de Linda Woolverton

L’opération virtuelle traite du WDFM Happily Ever After hours. Linda Woolverton est à la fois la dramaturge  et la scénariste, nominée aux Tony Awards.

Elle s’est illustrée sur de multiples long-métrages Disney. Il faut citer Alice au Pays des Merveilles, le Roi Lion, Maléfique, Aida, Lestat, la Belle et la Bête.

Elle a également participé à des comédies musicales. Linda a révélé son projet actuel

Elle travaille sur une version inédite du show de Disney Theatrical Productions. La collaboration est de mise avec le compositeur Alan Menken.

Il s’agira très certainement d’une réinterprétation.

Les révélations de Linda Woolverton

Cette nouvelle version requiert le retour sur scène de l’équipe originale. Ainsi, le spectacle va profiter d’une réinvention, d’une reconceptualisation.

Pour rappel, la version scénique de la Belle et la Bête est agrémentée des compositions d’Alan Menken et de feu Howard Ashman. Il ne faut pas omettre les chansons issues de M.Menken et Tim Rice.

Le parcours de la Belle et la Bête

Il s’agit d’un conte-type qui valorise l’amour triomphant malgré les différences ainsi que la rédemption. Dans l’intrigue, la jeune Belle se sacrifie pour sauver son père.

Ce dernier est condamné à mort après avoir cueilli une rose dans le domaine d’un monstre redoutable. Néanmoins, le monstre nommé La Bête lui laisse la vie sauve et l’autorise à évoluer dans son château.

En fait, l’animal dissimule les traits d’un homme qui souffre d’un terrible sortilège.

Les multiples adaptations de la Belle et la Bête

Elles concernent essentiellement le cinéma, le théâtre et la télévision, le long du 20ème siècle. Pour sa part, Jean Cocteau a produit un long-métrage.

Deux adaptations reviennent à Disney, à travers une animation et une prise de vue réelle.

Les divers romans d’inspiration de ma Belle et la Bête

La version la plus antérieure remonte au 2ème siècle. Cela porte sur Apulée, Amour et Psyché.

Il est extrait de l’Ane d’or ou les Métamorphoses. De son côté, l’italien Francesco Straparola en 1550 fournit une version issue du folklore et publié dans les Nuits Facétieuses du Roi Porc.

En France, la Belle et la Bête est sous la houlette de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve vers 1740, via un recueil de contes. Plusieurs auteurs attribuent l’histoire à un roman tiré d’une histoire vraie.

Pour cette fois, c’est le périple de Pedro Gonzales de l’île de Tenerife. Ce personnage du 16ème siècle a inspiré le conte car l’homme souffrait d’hypertrichose.

Il s’est marié avec la jolie parisienne Catherine. Plus d’infos ici.

Crédit Photo : disneygazette.fr & vodkaster.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *