Depuis le 10 juin 2020, l’exposition virtuelle The World of Tomorrow se tient dans ce musée de Disney basé à San Francisco. Je vous présente les grandes lignes.

Une projection de l’avenir inédite

The World of Tomorrow illustre des œuvres exécutées par la communauté mondiale des musées. Elle se réfère à l’inspiration de tout artiste qui représente sa propre vision du futur.

Cette exposition met en avant des peintures, des dessins, des photographies ainsi que des différentes sortes d’objets 3D. La scénographie en 3D reflète le fameux Diane Disney Miller Exhibition Hall.

Il s’agit d’une première pour ce musée de Disney.

Les actions de Disney en cours

En fait, les activités n’ont pas cessé lors de la fermeture provisoire de l’établissement. Les réseaux sociaux et les multiples plateformes ont profité de la mise en exergue de l’histoire de Walt.

L’enjeu de ce musée consiste à la fois à éclairer et éduquer les générations futures. L’équipe insiste sur l’apport de l’épanouissement sur l’adversité.

En effet, l’adversité a modelé Walt pour en faire l’innovateur du 20ème siècle. En réalité, le monde de demain prend sa source dans l’ambition de Walt d’avancer sans tenir compte des obstacles.

Son but revient à mettre en place un monde meilleur.

Des créateurs de divers horizons

Plus de cents contributions proviennent d’artistes adolescents et adultes issus de la baie de San Francisco. Le monde entier n’est pas en reste avec la participation de l’Inde, du Royaume Uni, de l’Espagne.

Il ne faut oublier la Finlande, la Roumanie, le Nicaragua et l’Australie. Les œuvres ont été soumis à un jury.

Environ 175 réalisations ont fait l’objet d’une sélection en vue d’un affichage. La modélisation virtuelle de Diane Disney Miller Exhibition Hall a hébergé plusieurs expositions internationales.

Il faut citer Disney et Dali : Architects of the Imagination. L’autre exposition phare concerne MAGIC, COLOR, FLAIR : The World of Mary Blair ainsi que Mickey Mouse : From Walt to the world.

Le mode organisationnel du musée Disney

Le classement des œuvres est effectué par type de média. La navigation est possible dans chaque espace de façon indépendante au niveau de la galerie.

Les vues à 360 degrés côtoient les options de zoom pour chaque pièce. De plus, le spectateur peut obtenir des informations à la fois sur la réalisation et l’artiste.

Par ailleurs, cette exposition communautaire virtuelle dispose d’une application mobile WDFM. Sa venue sur le marché va se faire sous peu.

Le musée veut procurer du soutien, du divertissement et du contenu attrayant pour la communauté planétaire. Plus d’idées sont proposées ici.

Crédit Photo : klook.com & lovedwellshere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *